Chez Seia

22 septembre 2016

1958

mon père en 1958 dans le même bassin, ce lieu s'incrit dans l'histoire famililale

001

Posté par seia à 17:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]


15 septembre 2016

clin d'oeil

ayé je suis revenue comme dit Antiblues, oui cela fait déjà 3 semaines...

je suis partie en montagne, je ne vais pas vous faire un repportage, mes montagnes vous les connaissez! mais savez vous où je vis??? bon je vous averti chez troqué mon tailleur et mon carré hermes pour le caleçon absolument indispensable à 10 euros chez dekatt..........

alors je vous présente:

003 (2)ca c'est la maison... elle se situe vers 2000 mètres... le petit cabanon c'est les toilettes sèches... avant que cela soit la mode, mais nous on est plus radical, un peu de chaud avant l'hiver et hop c'est reparti!

001

002

005 (2)le départ! bien évidement Diego le chien est toujours de la partie...

002 (2)mon salon de jardin

004le hameau...

003eau fraiche à volonté...

005mais bon nous sommes hors du temps cela tombe bien il faut pas être pressé!

006ma thalasso privée, j'aime le luxe en toute circonstance!

008ma fontaine d'eau fraiche

012ma domotique dernier cri

013oui je sais je suis un vrai cordon bleu!

016mon lave vaisselle, oui je sais je suis une vraie bourgeoise!

009mon frigo dernier modèle, décongélation garantie après 24heures...

et enfin quand même histoire de vous faire un peu pâlir

ce que je vois lorsque je bois l'apéro du soir....

prenez bien soin de vous

015

Posté par seia à 13:52 - Commentaires [18] - Permalien [#]

18 août 2016

avant de partir...

Demain, 16h01 je suis dans ma voiture avec le chien direction la haute savoie...

Me voilà en vacances!!! bon cette année je ne vais pas me plaindre de belles virées ont été faites. Mais là j'ai 15 jours! énorme! j'adore partir quand tout le monde revient, ou partir quand tout le monde reste, bref j'adore rester quand il y a pas grand monde... d'habitude je me fais une ou deux soirées-terrasse sur Lyon, août c'est comme toutes les grandes villes y'à pas grand monde, mais houlàlà faut que je me méfie cette année niet, pas eu envie je suis restée dans ma campagne...

Beaucoup de ballades, ramassages de mûres et confitures, jardin, transat, solitude et papotage bref presque des vacances, hé oui des semaines à 40 heures quand je vous dit que c'était les vacances...

003

001

005

Mais demain je vais rejoindre l'amoureux et les montagnes, pas grand chose de prévu, quelques virées en montagne en fonction du temps, une journée à Annecy,pour la beauté, une journée à grenoble pour le déménagement de fille aînée, elle rentre de madrid le 30 et attaque sa dernière année de master à Grenoble en apprentissage et sa fac est à Bourg en Bresse, elle a essayé d'aller sur Lyon qui est la maison mère de la fac, rien a faire, c'est bien pour les étudiants ont leur facilite la vie, vu qu'ils ont tellement les moyens!

Réorientation de fiston bouclée: après son bac S avec mention, une année de DUT, il repart en CAP de cuisine, il a trouvé l'employeur, à signé un contrat d'apprentissage et on croise les doigts pour qu'il soit pris au lycée professionnel, vu qu'il a été refusé de partout car il est trop diplômé! quand je vous dit qu'on fait tout pour aider nos jeunes! parce que quand même se tromper de filière à 19 ans faut pas pousser! il pouvait pas se réveiller à 15 ans comme tout le monde???

Du coup je part légère, mes précieux ( jeanne j'utilise ce mot depuis que tu nous l'as communiqué, je t'en remercie et j'ai une pensée à chaque fois pour toi!) sont casés, le chien va bien....

Dormir en montagne, rien que le bruit des cloches des clarinnes.... presque pas d'internet juste sur mon tél, avec la 3 G qui passe pas toujours...

016

011

Aller à Martigny voir l'expo Picasso un jour où il pleuvera

Aller aux termes de St Gervais ( adresse que je recommande à tous et toutes) me faire masser par les kinés et profiter des douceurs de l'eau thermale les soirées ou les jours de pluie...

Voir mes amis, fêter l'anniversaire de ma soeur, revoir ma famille, me ballader avec le chien, m'arrêter pour papoter avec  l'ancien ou le jeune..

Aller aux champignons, c'est l'époque des chanterelles, des cèpes et des écailleux, faire la fourmis et engranger pour l'hiver...

003

001et voilà un programme tout simple... prenez soin de vous et des votres et bonne rentrée...

 

Posté par seia à 10:36 - Commentaires [7] - Permalien [#]

09 août 2016

la crète

fin mai début juin, j'ai largué les amarres pour aller prendre du soleil en crète, une semaine de ballades et surtout de soleil et de mer... j'ai été déçue par la crète, trop touristique, trop bétonnée, trop à l'affut de l'argent du touriste, mais bon, je continue à aimer les grèques et la grèce, pas autant que Nadya qui est une experte mais tellement de beaux souvenirs...

003 (7)

007 (2)les fameux cafés frappés vraiment les meilleurs du monde!

P1010941faut quand même pas exagéré on peut encore trouvé des endroits un peu désert enfin à la période où je suis allée car là c'est la plage où a été tourné Zorba le Grec, en pleine saison on peut même plus s'allonger

P1010934maison de St jean l'hermite du  VI avant JC

009 (2)je ne sais pas de quand elle date cette chèvre mais une chose est sûre elle était pas stressée

P1010861au fond d'un port une heureuse surprise

P1010896Rethymon, bien plus jolie qu'Héraklion...

Posté par seia à 14:22 - Commentaires [15] - Permalien [#]

01 août 2016

les habits du dimanche

Mon père était ouvrier spécialisé. Il travaillait à l'usine et toujours en bleu de travail, il faisait ce que l'on nommait "les factions" c'est en langage ouvrier les 3/8.

Il partait toujours de la maison en jean's et en polo ou pull suivant la saison.

Lorsqu'il bricolait il mettait toujours un bleu de travail.

Ma maman était "stoppeuse" cela veut dire qu'elle arrêtait et remaillait les bas en soie. Elle avait appris son métier chez les soeurs en italie, alors en France elle était couturière, puis en période de vaches maigres, femme de ménage non déclarée et en périodes de vaches grasses mère au foyer.

Elle n'avait pas le permis et circulait en vélo, elle portait que des robes et des jupes, jamais il lui serait venue à l'idée de mettre un pantalon, c'est bien plus tard lorsqu'adolescentes avec ma soeur nous avons insisté surtout l'hiver... elle n'a jamais porté de jean's de sa vie, c'est pour les garçons ou les jeunes....

La semaine elle mettait les habits de tous les jours, mon père aussi et nous aussi...

Mais le dimanche c'était le jour sacré, mon père se douchait, se récurait  et mettait toujours une chemise blanche avec un pantalon en toile grise de préférence, le pantalon des mariages... il était coquet, il mettait aussi souvent un foulard noué à la gorge...

Ma mère, elle mettait une jolie robe, soit achetée ça c'était du temps des vaches grasses, sinon faite par ses soins  ....

Nous aussi on avait les habits du dimanche, robes faites par notre mère, et  l'hiver comme il faisait très froid ils nous autorisaient les pantalons.

Tous les dimanches matin, sauf en période de ski mais là c'est une autre histoire, donc tous les dimanches matins, toute la famille on se pomponnait... puis s'il n'y avait pas d'invités et pas le ski on allait  au bistro du village boire l'apéritif. quelques fois, lorsque le matin on était pris par la journée ski c'était en soirée qu'on allait boire l'apéritf.

Ils étaient beau mes parents en habits du dimanche, ils étaient fiers! et moi aussi! mon papa sentait toujours trop bon...

Lorsqu'ils allaient voter c'était pareil mais là mon père mettait  la cravate et il fallait y aller tôt pour que tout le monde les voit voter, immigrés tous les deux le droit de vote a toujours été le saint Graal, losque j'ai pu voter à 18 ans j'ai tenu à y aller avec mes parents, jamais je n'aurai pu faire autrement, d'ailleurs mes enfants eux aussi ont tenu à ce que l'on y aille ensemble, c'est précieux une démocratie...

Aujourd'hui je travaille et rencontre beaucoup de monde, en fonction de mes rendez vous je vais être en tailleur et talons ou en robe ou en jupe jamais en pantalon, on négocie pas en pantalon.... si je n'ai pas de rendez vous important je m'accorde le luxe d'être en pantalon ou en jean's mais attention un jean's toujours avec un peu de talons et un haut "classe", comme un chemisier, un blouson en cuir, un carré hermes....

alors le dimanche je m'habille avec mes habits du dimanche:

-vieux short ramené de Bali qui a au moins 25 ans

-des caleçons noirs usés que j'achère à 10 euros chez dékat quand celui que j'ai part en lambeau et se retrouve pleins de tâches de javel

-un jean's troué au cul ou au genoux

-des tongs ou mes basketts

Mais je sais aussi me tenir, si je vais voter je me change et m'apprête, si je reçois des amis je m'habille "jolie " pour faire honneur à mes invités pareil si je vais chez eux...

Je me rends compte que je suis à l'inverse de mes parents... mes habits du dimanche ne sont jamais bien repassés,  quelque fois même je me lave les cheveux que le soir pour le lendemain pour aller travailler... si ma mère était là elle m'engueulerai de ne pas faire un effort pour ma famille..

En une génération on a inversé le cours du temps.. mes enfants eux trainent en pyjama... cela m'énerve beaucoup, j'exige qu'ils soient habillés pour venir déjeuner... cela les énerve beaucoup et je suis sûre pense que je suis ringarde, tanpis, faut pas pousser non plus............

Posté par seia à 19:54 - Commentaires [13] - Permalien [#]


28 juillet 2016

je vais bien

la dernière fois que je suis venue ici je n'avais pas trop la forme...

maintenant cela va mieux...j'ai démarré pleins de traitements en dehors des sentiers battus, je refuse la cortisone alors je suis allée faire plusieurs pas de côté et je ne regrette pas.... j'ai attaqué le régime "anti-inflamatoire" les résultats sont là mais j'ai faim! j'ai faim et ne pense qu'à manger toutes les choses qui me sont désormais intedites régulièrement...

je suis allée en crète en mai-juin

et à madrid la semaine dernière voir ma fille ainée, un moment de bonheur...

je me suis remise sur FB, je ne comprends pas tout... beaucoup de conneries et encore plus de polémiques et des idées que je ne partage pas...mais le côté instantané me plait, j'ai retrouvé certains (e) d'entre vous, ça c'est chouette on se connait différement presque plus intimement...

voilà tout va bien, je vous lis un peu, passionnément aussi quelque fois...

je vais avoir du temps, je pense que je vais écrire un peu ici  ou tout au moins préparer peut être certains articles ... mais c'est un gros changement d'habitude, j'écris pratiquement toujours en direct.

passez un bel été ( bien commencé faut l'avouer) prenez soin de vous et des votres c'est important

 

Posté par seia à 17:08 - Commentaires [16] - Permalien [#]

30 juin 2016

patatra!

Depuis décembre , nous remontions la pente plutôt bien, une période heureuse avec quelques bas très bas surtout pour mes précieux et quelques hauts aussi, la vie est toujours plus forte...

Une jolie vie sans encombre, de beaux enfants, pleins de projets, de belles virées, des avions....

et puis je me suis décidée à consulter. le verdict est tombé hier, maladie invalidante, ho bien connue sous le nom d'arthrose, mais quand elle touche toute la colone, quand les vertèbres sont coincées, quand l'usure est arrivée bien plus vite que prévue, cela donne  un médecin qui sans délicatesse annonce qu'à chaque crise je vais perdre de la mobilité, que d'ici quelques années yà fort à parier que mes membres ne me serviront plus, puis le reste du corps...

bouh! le coup de mattraque!

je suis quand même aller travailler , de toute façon je n'ai plus le droit de courir, ni de faire du sport pour le moment, alors plutôt que de tourner en rond chez moi, je préfère faire comme si tout allait bien et j'ai invoqué juste un dos coincé.

j'en ai un peu parlé à mes très proches, j'ai minimisé, je dois aujourd'hui mener un combat qui je sais sera perdu d'avance, mais merde! je suis encore jeune!

je dois maigrir, en fait je dois devenir très maigre, le moins de poids possible à porter, me remuscler le dos, je vais changer aussi ma manière de m'alimenter ( déjà que je suis pas délirante de ce côté là) car je sais que certains aliments favorisent l'inflamation, objectif: espacer les crises pour pouvoir vivre debout le plus longtemps possible...

c'est con, c'est une maladie qu'on connait très bien de nom mais à vrai dire je mettait jamais penchée dessus, pour moi c'est la maladie des vieux et des mains...

la batterie d'examen va s'enchainer, va falloir suivre...

ho putin!

bon mon objectif: avion dimanche 17 juillet via Madrid, aller voir ma fille, lui parler , lui dire sans la paniquer,la serrer dans mes bras, l'embrasser lui dire que je l'aime ...

Et puis la vie continue, aller en montagne, revoyager encore et encore,soutenir fiston qui change carrément d'orientation scolaire, après un bac S avec mention et une 1ere année en informatique ,il arrête tout pour passer un CAP  de cuisto, faut trouver l'école, les sous, ou le patron... bref la vie quoi!!!!

Posté par seia à 11:25 - Commentaires [19] - Permalien [#]

18 juin 2016

au mois d'avril...

je n'ai pas disparu.... j'ai même réactivé mon vieux compte face de b... j'y vais de temps en temps, je ne suis pas régulière, je n'aime pas la continuité et pourtant je suis une fidèle en relation humaine....

je suis partie dans le pays basque, j'ai vraiment aimé!! j'ai pensé à Bleck en mangeant des huitres, (en me faisant arnaquer sur le prix) sur le bassin d'arcachon et je suis partie dans les terres  à st jean pied de port, j'ai aimé la maison d'hôte où j'ai fait  une rencontre incroyable avec la maitresse des lieux, on s'est embrassé en partant, j'avais l'impression de quitter une amie de longue date... c'est beau ce type de rencontre... mais aussi des personnes très différentes et adorables ( pas toutes mais la majorité) j'ai bu de la bierre basque j'ai pas aimé et bien fait rire le tenancier à ma tête.... j'ai mangé le fameux fromage de brebis et sa confiture et aussi bu de la sangria....

003

004 (4)

003 (3)

012et voilà....

prenez soin de vous...

 

Posté par seia à 11:38 - Commentaires [14] - Permalien [#]

07 mai 2016

le 7 du mois

allez faire un tour chez les Caphys et chez Antiblues...

ce mois quel instrument de musique à emporter sur une ile déserte???

restant très terre à terre, j'opte sans réflexion aucune pour une casserole et son couvercle, ça peut servir sur le feu de camp mais aussi autour du feu de camp..

la preuve en est:

Cuisiner en musique

Posté par seia à 00:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 mai 2016

fil à la patte

Le billet de Mahie m'a fait réfléchir.... et moi mon boulot???

je gagne bien ma vie, mais  je travaille 60 heures/semaine dont au moins deux soirs par semaine jusqu'à 22/23heures, en plus des nuits blanches dûes au stress, au cerveau trop rempli.. je suis d'astreinte une semaine sur deux, et lorsque mon N-1 prends des congés ou est en maladie, il n'est pas remplacé, je n'ai pas les moyens, alors j'enchaine les astreintes jusqu'à 6 semaines d'affilées comme durant les vacances d'été par exemple... les astreintes c'est vivre accrochée à mon portable et je doit pouvoir me rendre sur les lieux de mon travail en une demie heure, c'est dans mon contrat , sinon c'est une faute grave... je ne vais pas au cinéma, ni à la piscine, ni dans tous les endroits où le portable ne passe pas, je dois être joignable 24h/24h... mon portable est devenu mon doudou de jour et de nuit...

je n'ai pas beaucoup de temps pour moi, lorsque le stress m'envahit trop la nuit, je me lève et j'écris...des choses personnelles, des choses professionnelles, de l'écriture libre aussi cela me libère de la place dans mon cervo....

je me pose souvent la question de partir... me mettre en arrêt maladie, voir en invalidité, mon salaire à 100% jusqu'à la retraite... dans mon secteur c'est monnaie courante, un coup de bluff sur un burn-out et hop arrêt maladie, j'en connais pleins qui exagèrent... j'ai du enregistrer deux accidents du travail cette semaine: un pour une couette secouée qui a donnée 15 jours d'arrêt et un autre pour un arrosage de plantes qui a donnée 1 mois d'arrêt pour un mal de dos... quelque fois j'ai des salariés un peu plus consciencieux qui viennent me voir pour me prévenir que la semaine prochaine ils seront en arrêt maladie.. je vois tellement de fumistes que je me dit et pourquoi pas moi??

je sais par ailleurs que je ne le ferais pas... trop de conscience professionnelle, sans doute pas assez de délégation donc un peu indispensable.. et puis, deux enfants en études supérieures, pas prête non plus à renoncer à des we escapades  avec des semaines au soleil ailleurs... pas prête non plus à renoncer au petit resto sympa,  bref pleins de petites choses agréables... en accédant à un certain statut social je suis devenue exigeante, sans doute un peu prout prout, j'aime le luxe, la qualité mais pas le bling-bling... j'ai également besoin de nature, de terre, d'animaux c'est ce qui me sauve de ne pas choper le melon ...

du coup j'ai un fil à la patte, il est certe presque en or, mais il est là....heureusement que quelque fois je fais des rencontres humaines incroyables, que j'ai l'impression de servir à l'Humanité et au sentiment de solidarité, que je récolte des sourires et du plaisir... mais à quel prix....

Posté par seia à 17:06 - Commentaires [7] - Permalien [#]